Ce samedi 28 août 2021 à Montpellier :

14h Place de la Comédie, tous avec les drapeaux rouges et noirs !

Mort au fascisme !

Appel national à la résistance !

 

Chers camarades, chers frères et sœurs du peuple exploité :

Après plus d'un mois de bras de fer contre la mouvance fasciste de la Ligue du Midi, nous sommes passés à deux doigts d'une victoire totale, ce samedi 21 août à Montpellier. Inférieurs en nombre de combattants de rue aguerris, nous sommes quand même parvenus, grâce à notre rage ouvrière, à écarter un bon moment ces fascistes de la manifestation ! Assumant pour cela un face-à-face violent avec ces ennemis mortels du prolétariat, nous remercions fraternellement tous les combattants du peuple pour leur courage et leurs sacrifices !  Seulement, faute de renforts significatifs, notre victoire n'est restée que partielle et symbolique : la Ligue du midi a finalement pu réintégrer la manifestation et terminer le parcours. La cinquantaine de miliciens fascistes est ensuite partie sous les sifflets des manifestants mais ils ont encore les moyens de revenir pour prendre leur revanche !

Antifascistes de toutes les villes, avec nous pour l'assaut final !

Il est donc temps d'appeler à la mobilisation générale pour sortir une fois pour toute ces raclures des manifestations ! Ces fascistes assurent le service d'ordre du porte parole autoproclamé des manifestations sur Montpellier, un politicien bourgeois local nommé Christophe Derouch. Ils servent également d'auxiliaires de police, ils tabassent les militants communistes, ainsi que tous les lutteurs du peuple qui leur tiennent tête, puis ils nous dénoncent sans vergogne aux autorités ! Sans notre courageuse résistance ouvrière, ce serait bien les bourgeois et leurs dizaines de nervis fascistes qui imposeraient une dictature nationaliste et raciste totale en pleine manifestation sur Montpellier ! La lutte des classes a pris une tournure des plus violente et nous avons besoin de tous les renforts possible pour assurer une victoire décisive du peuple ouvrier sur nos violents oppresseurs en manifestation !

Camarades, travailleurs, révoltés et exploités, tous avec les drapeaux rouges et noirs ce samedi !

Camarades ! Ce n'est vraiment pas le moment d'écouter les calomniateurs et les diviseurs du peuple, il nous faut frapper tous ensemble ce samedi contre l'ennemi fasciste ! Plus de divisions, ni de désertions, ce samedi, tous unis et place à l'action !

Aux armes prolétaires,

c'est le moment de gagner la guerre !

(Lien de l'appel en PDF)