La réaction contemporaine à la lumière du marxisme

 

A l’instar du mot révolutionnaire (voir Combat n°15, « qu’est-ce que la révolution ? »), le terme réactionnaire est très souvent utilisé de façon galvaudé. Ainsi toutes les formes de résistance à des évolutions qu’on nous présente comme des progrès peuvent être discrédités par le vocable spolié de réactionnaire.

Lire la suite...

Contribution marxiste sur la laïcité,

l'Islam en France et le jeu des puissants

 

Dans une période où chacune des forces politiques trouvent un intérêt à embrouiller les cartes, la notion de laïcité semble plus que jamais vidée de son contenu, et les polémiques autour de la religion musulmane sont de plus en plus récurrentes.

Lire la suite...

L'engagement révolutionnaire

 

Parmi tous ceux qui désapprouvent le monde capitaliste et qui aspirent comme nous à l’idéal communiste, combien ont fait le choix de l’engagement ? Il y a en France des millions de communistes de bar désabusés, de contestataires isolés, plongés dans le nihilisme politique ou encore des naïfs perdus pour la cause, faute d’avoir compris -ou voulu comprendre- qu’un monde meilleur ne s’obtiendrait pas sans révolution violente.

Lire la suite...

Le seul projet révolutionnaire : Le communisme !

 

Pour changer réellement  les choses, nous ne pouvons pas compter sur les institutions démocratiques du régime en place. Cette vérité est éprouvée par l’histoire. Nous disons, nous autres marxistes, que la seule manière de transformer la réalité sociale c’est de renverser la classe sociale qui la commande et la détermine.

Lire la suite...

Comment en finir avec le chômage ?

 

Dans l’économie capitaliste la main d’œuvre salariée est une marchandise comme une autre. Si la production de biens et de services augmente au point d’exiger d’avantage de main d’œuvre, le chômage se réduit, comme ce fut le cas dans des périodes d’essor  important de la société capitaliste et de ses forces productives (comme la période d’après-guerre)

Lire la suite...

Sur l'interdiction des licenciements

 

Plan sociaux, fermeture ou délocalisation, le chômage augmente et pèse sur la vie de chaque travailleur comme une épée au-dessus de la tête. La perspective que la société vous refuse ce droit au travail donc à la vie et la paupérisation qui va avec sont les principales armes du capitalisme pour amener les hommes à travailler dans les conditions dictées pour nous par la bourgeoisie.

Lire la suite...

Elections 2012 :

Pourquoi la démocratie bourgeoise est une farce.

 

A quelques mois des élections présidentielles, notre tâche de militants marxistes est d’abord d’aider le peuple salarié à répondre à cette question : les institutions démocratiques que nous offre l’Etat peuvent-elles être le cadre d’un changement  significatif vers le progrès social ?

Lire la suite...