Etat d’urgence,

de qui se moque-t-on !

 

L’état d’urgence a été de nouveau prolongé par l’Assemblée nationale jusqu’au 26 Mai. L’Etat souhaite maintenir la pression sur la population et ses organisations, surtout à l’heure de lancer une vaste offensive contre le code du travail.

Lire la suite...

Écologie :

COP21, entre petits fours et beaux discours...

 

A l'approche de la conférence sur le climat (COP21) qui aura lieu en fin d'année à Paris et qui réunira 195 chefs d'Etat, les Hollande, Obama et compagnie nous abreuvent de promesses écologiques ambitieuses. Ils n'ont que les mots "développement durable" et "transition énergétique" à la bouche.

Lire la suite...

Vivre pour travailler

ou travailler pour vivre ?

 

D’après l’Insee, un ouvrier vivra 6 ans de moins qu’un cadre, seuls les inactifs non retraités (personnes en incapacité ou ne souhaitant pas travailler) ont une espérance de vie plus faibles : 17 ans de moins que les cadres !

Lire la suite...

Sous-effectif généralisé au travail,

il faut imposer les embauches

 

Dans le public comme dans le privé, la pénurie de personnel s’est généralisée ! Alors que des millions de travailleurs sont sans emplois, les autres travaillent en sous-effectifs.

Lire la suite...

Chômage : une nécessité du capitalisme

 

L’employé loue sa force de travail au propriétaire de la terre, des usines, des instruments de production et de distribution. Le capitaliste utilise donc cette force pendant une durée déterminée, par exemple la journée de travail. Une partie de celle-ci couvre les frais d'entretien du salarié et de celui de sa famille (le salaire) ; l'autre partie crée pour le capitaliste la plus-value, source de profit. C’est du travail gratuit pour le patron.

Lire la suite...

Chômage : que fait le pouvoir ? 

 

Le chômage atteint des records. Avec 246 200 demandeurs d’emploi supplémentaires depuis fin 2013, la France compte désormais 5 870 200 chômeurs toutes catégories confondues. Cela représente environ 20 000 personnes de plus sur le carreau chaque mois ! Où sont donc passées les promesses du gouvernement promettant de faire de la lutte contre le chômage sa priorité ?

Lire la suite...

Non à la fermeture des accueils à la CAF !

 

Le 7 janvier dernier, devant la CAF de Malaval sur Marseille, 5 usagers se sont fait arrêter par la police pour avoir contesté la fermeture des guichets d’accueil au public. Cette anecdote met en lumière la dégradation des services de la CAF, qui faute de personnel, expérimente des méthodes pour ne plus à avoir à accueillir le public.

Lire la suite...