La bourgeoisie se frotte les mains !

 

56 milliards d’euros ont été distribué en 2016 aux propriétaires des multinationales du CAC 40. Les profits annuels des capitalistes retrouvent leurs niveaux d’avant « la crise » de 2008. Rappelons que même au plus fort de la crise financière les groupes du CAC 40 reversaient plus de 35 milliards d’euros à leurs actionnaires !

L’argent ne cesse de couler et ce ne sont pas les pantins politiques du système bourgeois qui y changeront quoi que ce soit ! Syriza, Podemos, Mélenchon, tous ces mouvements endorment le peuple et se nourrissent d’un type de mécontentement inconséquent et attentiste. Aucun d’eux ne peut faire plier la bourgeoisie, ils servent de soupapes pour amortir la grogne grandissante dans la population. Ils sont obligés de se soumettre au cadre politique et économique bourgeois -grâce auquel ils vivent confortablement- mais les intérêts d’une poignée d’actionnaires et ceux du reste de la population sont inconciliables.

Pour contraindre tous ces bourgeois, il faudra plus qu’un « sauveur », il faudra briser l’Etat bourgeois et arracher la propriété de toutes ses multinationales qui sèment la guerre et la misère.