Elections régionales 2015 :

Faisons campagne contre toute cette mascarade politicienne !

 

Le 6 et le 13 décembre se tiennent les élections régionales. Celles-ci sont destinées à composer les conseils régionaux, qui ont pour charge quelques rares prérogatives comme les transports et les lycées. Les régions sont, au même titre que les départements ou les communes, des institutions de l’appareil d’Etat bourgeois.

Ces élections offrent aux différentes cliques politiques de la bourgeoisie, du Front National au Front de gauche, en passant par l’UMP et le PS, une nouvelle occasion de tromper le peuple, de lui faire croire que les urnes peuvent changer la réalité sociale.

Mais ce n’est pas comme ça que ça marche ! Dans la pratique, l’enjeu de ces élections ne concerne que les plans de carrière de la vermine politicienne et les affaires de leurs maîtres capitalistes désireux de se voir attribuer des marchés publics ou d’orienter les investissements selon leurs intérêts ! Pour nous autres, les travailleurs, il n’y a rien à attendre !

Voilà pourquoi nous disons, qu’il faut faire campagne pour le boycott révolutionnaire des élections ! Car il ne faut pas ignorer les élections, il faut y intervenir activement pour perturber ce simulacre de démocratie et faire entendre nos perspectives de transformation sociale ! Il faut opposer à la démocratie des riches, notre conception d’une démocratie ouvrière fondée sur des assemblées populaires et sur des comités mandatés et révocables à tout moment !  Il ne faut pas bouder la politique, il faut l’élever et la ramener au cœur des préoccupations populaires ! Il faut expliquer que l’appropriation publique de l’économie est la condition sine qua non pour résoudre l’ensemble des problèmes ! Nous autres, les travailleurs, nous sommes la majorité. Ne laissons pas la politique à la minorité dorée !

Camarades, profitons des élections pour nous faire entendre. Les rats politiques sont de sortie ?!!  Allons donc à leur rencontre, demandons leur des comptes et distribuons les baffes qu’ils méritent ! Les campagnes électorales doivent aussi devenir l’occasion d’exprimer notre rage du système et de ses politiciens !

Alors, certes, ces élections vont aussi permettre à quelques candidats de notre camp politique de se présenter. Ce sera le cas des listes de Lutte Ouvrière. Cependant même si nos camarades de LO partagent notre analyse des institutions démocratiques et précisent qu’ils « se limiterai[en]t à être les yeux et les oreilles des classes pauvres pour surveiller les décisions prises et dénoncer toutes celles qui vont à l'encontre des classes populaires », nous désapprouvons leur choix. En effet, nous pensons que le fait d’appeler à voter dans ces élections, comme dans toutes les autres, sème inévitablement de la confusion chez les travailleurs. En adhérant au système électoral, ce qui est très différent que de mener une contre-campagne révolutionnaire, les camarades de LO entretiennent malgré eux des illusions démocratiques. Or, briser les leurres mensongers de la bourgeoisie, c’est précisément une des tâches idéologiques essentielles des révolutionnaires marxistes. (voir Combat n°34, « Pourquoi le boycott révolutionnaire ? »)