Gouvernement :

Il « aime l’entreprise »,

Nous aimons le peuple !

 

On se souvient des déclarations du premier ministre, Manuel Valls, déclarant lors de la dernière université du MEDEF, sous un tonnerre d’applaudissements, qu’il « aime l’entreprise ».

On se souvient aussi, du ministre des finances, Michel Sapin, qui complétait les paroles de son premier ministre : « Des déclarations d’amour ont été faites, il m’appartient de vous donner des preuves d’amour ! ».

Ce gouvernement, comme les précédents, en a pourtant déjà donné des preuves de son amour pour les riches. Le peuple n’a, quant à lui, quelle que soit les résultats électoraux, jamais droit à autre chose qu’aux preuves de mépris, voire de haine…

De l’autre côté de la société, dans le camp des travailleurs, des précaires et des « sans-dents », il n’y a qu’une seule et unique manière de prouver son amour du peuple: Haïr et combattre révolutionnairement le système d’oppression capitaliste ! Tout le reste n’est que bavardages hypocrites et initiatives stériles !

Publié dans Combat n°36 Octobre 2014