Lactalis/Leclerc :

Non, ce n’est pas un accident !

La vie d’un bébé ne vaut pas une boite de lait !

 

Lactalis, Leclerc, l’Etat, dans l’affaire du lait infantile contaminé à la salmonelle, si chacun renvoie la responsabilité sur l’autre, c’est qu’ils sont tous complices ! Les scandales industriels et les rappels de produits sont devenus des choses tout à fait banales et rythment la vie quotidienne des consommateurs. Problèmes sanitaires, tromperie sur la marchandise, même lorsque l’escroquerie éclate au grand jour, les pratiques ne changent pas.

Lire la suite...

Carrefour :

La direction dégraisse... Qu’elle passe à la caisse !

 

Les dirigeants de Carrefour ont prévu la suppression de 2400 postes sur les différents site du siège social et annoncé la fermeture de 273 magasins de l’ex-enseigne Dia rachetée par Carrefour en 2014.

Lire la suite...

ALSTOM :

Non à la fermeture !

 

Début Septembre, le constructeur ferroviaire Alstom annonçait l’arrêt de la production de train sur l’usine de Belfort d’ici 2 ans pour la délocaliser à Reichshoffen, à 200 km de là.

Lire la suite...

Eco emballage : une arnaque bien menée !

 

Ecoemballage est une entreprise créée de toute pièce pour faire payer les pauvres (les consommateurs), tout en donnant bonne conscience aux riches (aux industriels) et aux pouvoirs publics. Elle usurpe son titre de premier recycleur de déchets en France puisqu’elle ne recycle que l’argent des consommateurs.

Lire la suite...

Ex-Fralib, Bouches du Rhône :

Scop-Ti, une victoire pour qui ?

 

En lutte depuis plusieurs années contre le plan de fermeture du groupe Unilever, les salariés de l’usine de Gémenos, productrice de  thé et d’infusions, ont finalement abouti à la création d’une coopérative nommée Scop-Ti (société coopérative ouvrière provençale de thé et infusions).

Lire la suite...

Air France :

Quand le pouvoir condamne la « violence » syndicale…

 

Ces dernières années, la direction d’Air France, appuyée par les gouvernements successifs, impose aux travailleurs son plan d’austérité. Avec 15 000 licenciements depuis 2008 et une dégradation continuelle des conditions de travail, c’est clairement la direction d’Air France qui mène la guerre de classe à son personnel.

Lire la suite...

Otis, sans pitié pour les travailleurs

 

« En ce moment, il n'y a que le directeur et un contremaître au boulot…» déclarait, début juin, le délégué CGT d’Otis. En effet, les travailleurs de cette entreprise, n°1 mondial de l’ascenseur, sont en grève. Et l’intersyndicale de remporter un premier succès avec 70% de grévistes : « C'est la première fois qu'elle a autant d'ampleur… Et pour la première fois, elle touche tous les métiers ».

Lire la suite...