Accueil

Car une journée de grève, sans lendemain, sans convergence par le prolétariat en lutte depuis des mois ne peut mener  à la victoire, ni même à ralentir la marche de nos oppresseurs.

Camarades, pour donner sens à cette journée du 05 février les salariés doivent se mettre massivement en grève, organiser des assemblées de lutte dans les entreprises afin de faire de cette date un tremplin vers une lutte prolongée contre la bourgeoisie et son Etat.

Cette lutte passe inévitablement par le rejet ferme de tous les projets ou propositions qui veulent nous reconduire tel des moutons vers les institutions démocratiques bourgeoises comme le débat national, le RIC ou les élections européennes.

Nous autres, les militants révolutionnaires, nous avons un projet de société :

Nous voulons libérer toute la vie du diktat parasite des capitalistes ! Nous voulons réorganiser tout le fonctionnement social sur des bases publiques, seule et unique manière de mettre l’économie au service de l’humanité.

Les AG constituent la forme d’organisation de lutte dans les quartiers, à la campagne et dans les entreprises. Elles deviennent ainsi les embryons d’un véritable pouvoir populaire capable de s’opposer à celui des riches, de leur gouvernement, de leur Etat.

Le pouvoir tremble déjà devant une telle perspective !

L’heure de la révolte a sonné !

Le tract en PDF